Est-ce que l’hydrolat se boit ?

335

L’hydrolat, extrait de plante ou de fleurs par distillation, est le co-produit de l’huile essentielle. Il a ses propres propriétés qui sont définies en fonction de la plante dont il est extrait. Contenant une faible dose d’huile essentielle, donc moins concentré, il peut être utilisé par tous. Mais est-ce qu’il se boit ? Et de quelle façon l’utilise-t-on ?

L’hydrolat BIO et son utilisation

L’hydrolat BIO, aux propriétés thérapeutiques et cosmétiques, est un produit entier. Il renferme des molécules aromatiques hydrosolubles, des minéraux et oligo-éléments. Comme produit 100 % pur, non dilué, sans alcool et sans conservateurs, l’hydrolat s’utilise principalement en cosmétiques et en cure à boire, mais aussi en cuisine comme arome ou encore comme brume d’ambiance. La liste des différentes sortes d’hydrolats BIO avec leurs propres utilisations et utilités est disponible sur ce lien web.    

A découvrir également : Détente sensorielle : techniques et bienfaits pour votre bien-être

L’hydrolathérapie

L’hydrolat BIO peut être utilisé en hydrolathérapie. Dilué dans l’eau, l’hydrolat peut se boire comme cure aromatique pendant 3 semaines. Comme tout produit naturel, son action pour l’organisme est lente, mais très efficace sur la durée. 

Plusieurs cures d’hydrolat à boire peuvent se faire dans l’année. Toutefois, même BIO et naturel, sa consommation doit être conseillée par un médecin ou pharmacien, surtout en cas de traitements médicaux en cours ou à long terme. Chaque cure et plante comporte aussi des prescriptions propres à suivre.

A voir aussi : Découvrez les tendances incontournables du make-up pour la prochaine saison

Quelques hydrolats qui peuvent se boire : 

  • L’hydrolat de laurier noble BIO 

Il a des vertus d’équilibrant mental et émotionnel, antiviral et antibactérien, contre les maladies durant le froid ;

  • L’hydrolat de myrte vert BIO 

Il est excellent pour les problèmes des voies respiratoires. Antiseptique, antibactérien et antiviral, il est également utilisé pour lutter contre les maladies d’hiver. 

  • L’hydrolat de romarin à verbénone BIO 

Il est utilisé en cure comme régénérant et protecteur hépato-biliaire, énergisant et neuro-tonique, pour dégager les poumons et les voies respiratoires : expectorant et mucolytique. 

  • L’hydrolat d’immortelle corse BIO 

Il est bon pour activer la circulation artérielle et lymphatique et microcirculation sanguine. Il est utilisé aussi contre les troubles circulatoires, efficace pour les troubles psychologiques et émotionnels (dépressions, choc).

  • L’hydrolat de pistachier lentisque BIO 

On le favorise comme décongestionnant lymphatique et veineux puissant.

D’une façon générale, en hydrolathérapie, sous forme de cure à boire, l’hydrolat est sollicité pour les cures détox et drainage, comme complément alimentaire à boire, pour renforcer les systèmes de défenses immunitaires, pour des cures circulatoires et des jambes légères

Les avantages de l’hydrolathérapie

Avec plus ou moins les mêmes caractéristiques que l’huile essentielle, mais en plus douce, l’hydrolat s’adapte très bien à toutes les personnes de tout âge : bébés, enfants, personnes âgées, femmes enceintes, et même les personnes sensibles.

Il peut s’ajouter à votre bouteille d’eau, selon les précautions d’emploi de chaque plante, et à boire en cure d’eau toute la journée ; cela donnera un arôme et un goût subtil à votre eau. Ou bien, ajouter seulement 1 cuillerée à soupe dans un verre d’eau et en boire 2 à 3 fois dans la journée.

En cure de 3 semaines pour une plante, vous pouvez renouveler pour une autre cure avec une autre plante, mais respecter une pause d’une semaine entre les deux.

L’hydrolat de romarin BIO s’utilise particulièrement en cuisine comme bouillons, soupes et jus de salade de fruits.

L’hydrolat est un produit de la même propriété que l’huile essentielle de laquelle il est issu mais en plus douce. Ce qui lui confère l’avantage d’être utilisé en hydrolathérapie en cure à boire pour tous. On dénote plusieurs bienfaits procurés par le fait de boire de l’hydrolat, des bienfaits qui sont en fonction de la plante dont il est issu.